Dans les coulisses d’Auxipress – Qui se cache derrière vos Daily News.

Dans les coulisses d’Auxipress – Qui se cache derrière vos Daily News.

Qui se cache derrière les différents métiers chez Auxipress ? Dans cette interview, Hugo Laporte - Editorial Content Coordinator - Redaction, nous emmène dans les coulisses de son métier.

Avec l’expertise de plus de 160 collaborateurs, Auxipress est le leader belge de l’observation des médias et de l’écoute des audiences digitales. Qui se cache derrière ces différents métiers? Que font-ils au quotidien afin d’accompagner les marques dans leur croissance ? Dans cette interview, Hugo Laporte – Editorial Content Coordinator – Redaction, nous emmène dans les coulisses de son métier.

Bonjour Hugo ! Merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Pour commencer et pour faire plus ample connaissance, peux-tu nous dire quelle fonction tu occupes chez Auxipress et depuis combien de temps ?

J’ai débuté chez Auxipress il y a 10 ans en tant que rédacteur/lecteur. Depuis début janvier 2019, j’occupe la fonction de « Editorial Content Coordinator », ce qui signifie que je gère les produits rédactionnels en concertation avec le responsable des lecteurs.

En étant responsable de l’équipe « rédaction », peux-tu nous expliquer plus en détails ce que représente le travail rédactionnel dans l’entreprise ?

La rédaction se divise en plusieurs étapes. Notre travail débute par la recherche d’informations qui est réalisée par notre équipe rédactionnelle ou par les lecteurs. Par la suite, on sélectionne les informations considérées pertinentes parmi les informations reçues. Et enfin, on synthétise l’information pertinente dans le format qui a été choisi par le client.

On peut dire que le travail rédactionnel se fait sur mesure en fonction du client ?

Oui, tout à fait. On dispose d’un Template de base qui est adapté et évolue en fonction du client. Le travail de base (recherche, sélection et synthétisation de l’information) est identique pour tous les clients. C’est la façon de faire qui peut être complètement différente.

Y a-t-il des limites en ce qui concerne les désirs des clients ?

Quand il y a des nouvelles demandes, il faut être ouvert et voir comment on peut accepter ces demandes. C’est souvent là que les différents départements nous viennent en aide. Le client nous pousse à avancer et c’est pour cela qu’il faut savoir être à son écoute.

Y-a-t-il souvent des changements au sein de l’équipe ?

Globalement non il n’y a pas beaucoup de changements, tous les collègues sont encore parmi nous, et ce malgré les horaires. On travaille 5 ou 6 jours par semaine à partir de 5h du matin. C’est un travail assez exigeant qui demande de la concentration non-stop. Il s’agit principalement de lecture, de rédaction et de relecture dans différentes langues étrangères (français, néerlandais et anglais). Quand je suis arrivé ici, on m’a embauché en tant que rédacteur. Maintenant, j’assume la coordination d’une petite équipe. Je connais très bien les forces et faiblesses de chacune des personnes de mon équipe. Quand une tâche arrive, je sais qui va l’apprécier et également qui va mieux la réaliser. Au final, ce qui doit être fait pour le client est primordial, peu importe par qui.

 

Comment se passe une journée type pour toi ?

J’arrive le matin vers 4h30 et je m’assure que toute mon équipe sache ce qu’elle a à faire. Entre 6h et 9h, il y a énormément de travail de rédaction et de relecture, ce qui correspond à une grande partie de mon travail. Presque tous les produits repassent chez moi avant de repartir chez le client. De 9h à midi, il s’agit de choses plus administratives : planning, mettre un tutorial à jour, donner un coup de main en lecture, ou relire les traductions d’autres départements en interne. Vers 12-13h, la journée de travail se termine. En tant que coordonnateur d’équipe, je reste disponible jusque 17-18h au besoin.

As-tu remarqué une certaine évolution dans ton métier, au fil des années ?

Le Covid n’a pas eu d’impact sur mon travail. Cependant, on ne peut pas le nier, les clients demandent d’avoir les informations de plus en plus tôt. On traite les demandes le plus vite possible, mais les attentes et exigences sont de plus en plus élevées. En plus de savoir ce qu’il se dit dans les journaux, les clients veulent savoir ce qu’il se passe à la télévision, sur internet, Twitter et Instagram.

Que préfères-tu dans ton job ?

J’apprécie le fait de travailler dans un environnement où je connais presque tout le monde. Il y a également une très grande flexibilité au sein de l’entreprise qui est pour moi une des choses qui est très importante. J’aime savoir ce qui se passe dans le monde, et ce dans plein de domaines. J’évolue en même temps que le milieu dans lequel je travaille. Mon équipe est extraordinaire et je me lève avec le sourire, la bonne humeur et la motivation.

Comment penses-tu que ton métier va évoluer dans le futur ?

Je sais qu’on va devoir faire plus et être de plus en plus rapide. Je pense également que de nouveaux règlements vont sortir au niveau de la protection des données et au niveau des droits d’auteur. Il faudra être de plus en plus synthétique pour fournir une information concise qui plaît au client. Bien que la matière à traiter est de plus en plus conséquente, le client veut l’avoir dans un format de plus en plus réduit, plus digital et plus concis. Ce sera pour nous un véritable challenge.

Encore un grand merci à Hugo d’avoir accepté de participer à cette interview. Si vous souhaitez en apprendre plus sur les différentes métiers d’Auxipress, restez connectés…

Élevons votre marque.
Travaillons ensemble.

Contactez-nous