Article / 29/11/2019 / Julien C Robert

Black Friday : Surconsommation ou occasion à ne pas rater ?!

Après le succès retentissant d’Alibaba Group à l’occasion du singles day et les sommes astronomiques engrangées lors de ces évènements, tous les regards se tournent maintenant vers Amazon pour le Black Friday. 

Bien que cet évènement fasse l’unanimité aux Etats-Unis, il a eu du mal à atteindre la Belgique. Les premiers résultats Google concernant le Black Friday chez nous datent d’il y a moins de dix ans et ce n’est qu’en 2016 que le concept a réellement commencé à être adopté. Il aura seulement fallu trois ans pour que ce phénomène entre dans les mœurs.

Mais pourquoi fêter ce vendredi en particulier ?

Le Black Friday, sans grande surprise, nous vient tout droit des Etats-Unis et suit traditionnellement la fête de Thanksgiving. C’était initialement le premier jour des achats de Noël pour tous les américains. Le nom « Black Friday » viendrait tout simplement de la police philadelphienne qui a décidé de l’appeler « Vendredi Noir » en raison des routes qui généralement étaient submergées par la circulation.

Cependant, le Black Friday a pris une toute autre facette avec la digitalisation et la prépondérance de l’E-commerce dans nos moyens de communications. Même s’il est encore pratiqué dans les boutiques physiques, c’est en ligne qu’il bat son plein. Pas loin de 90% des consommateurs vont effectuer des achats en ligne durant cette période, contre seulement la moitié dans un magasin physique. 

artboard-2-copy-compressor.png

Pour conclure : Black Friday, l’occasion à ne pas rater ou ruse poussant à la consommation ?

On ne peut nier qu’il est tentant de céder à la tentation : comment refuser cette occasion à -60% sur cet appareil, ou encore cette offre à deux pour le prix d’un. Personne ne vous en tiendra rigueur mais il ne faut pas oublier que cela a une contrepartie. Tous ces moyens marketing mis en place poussent à une surconsommation à outrance. Cette journée (et même cette semaine) entière d’offres alléchantes est l’un des plus gros pics de l’année d’un point de vue logistique. 

La plupart des entrepôts des grosses entreprises Américaines tournent à plein régime durant cet événement. Ceci implique évidemment des retards ou pertes dans les livraisons long-courriers. Cependant, une alternative existe : il est conseillé de favoriser vos achats chez les e-commerçants belges. Les centres de distribution étant bien répartis et la taille du marché assez minime, vous ne risquez pas de mauvaise surprise, qui plus est vous minimiserez votre impact sur la planète en adoptant ce comportement durable. Des marques françaises vont même à contre-pied du Black Friday, avec leur mouvement "Make Friday Green Again" qui se présente sous la forme d’un collectif de 200 marques avec pour but de conscientiser les consommateurs sur la surconsommation et les méfaits qu’elle peut avoir à long terme. C’est pourquoi, de leur côté, elles boycotteront le Black Friday purement et simplement.  

© Auxipress 2019 - CSR - Privacy policy
Notre site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Lisez notre privacy policy pour en savoir plus.