Marketing et communication : Les data incontournables ?

Marketing et communication : Les data incontournables ?

Au quotidien, nous sommes bombardés de milliers de messages publicitaires venant de différents canaux de communication et de nombreuses marques. Ces dernières sont omniprésentes dans notre environnement quotidien, partout où l’œil pourrait se poser, selon le New York Times.

Dans un monde qui évolue à toute vitesse, où le cerveau humain est sur-sollicité par un flot d’informations continu, comment peut-on encore s’assurer que le message d’une marque atteint son public-cible ? Quelles données doit-on prendre en compte et comment devons-nous les utiliser pour servir les professionnels de la communication et du marketing ? En tant qu’entreprise de brand intelligence spécialisée dans le suivi et l’analyse de la couverture médiatique des marques, de leur impact sur le public et des conversations en ligne, Auxipress a finalement une position privilégiée. Cette connaissance des marques, de leurs enjeux, du contexte médiatique, nous donne une vision à 360 degrés qui nous permet d’observer l’évolution des enjeux médiatiques, tout comme les changements dans les pratiques des professionnels de la communication et du marketing.

Au cours de ces 5 dernières années, les solutions se sont de plus en plus dirigées vers les marques.  On constate que celles-ci, non pas dirigent le monde comme il est souvent dit en plaisantant, mais sont bel et bien nécessaires. En effet, de nos jours aucune organisation qu’elle soit économique, internationale, culturelle ou sociétale ne peut se développer sans le support d’une marque puissante pour assurer son rayonnement. A côté de ses fonctions premières qui sont de stimuler la fidélité des clients et de se différencier de leurs concurrents, une marque puissante permet de véhiculer un réel message. Les exemples sont nombreux : entre message féministe avec l’Oréal qui célèbre l’estime de soi autour de « Lessons of Worth », le mouvement qui prône la beauté naturelle, et surtout l’acceptation de soi ; inclusif avec Victoria Secret qui fait appel à Sofia Jirau, mannequin atteinte de trisomie 21, lors de sa dernière campagne, lié à la sécurité routière avec certaines marques de voitures ou encore à des enjeux écologiques et sociétaux comme la marque Patagonia, devenue un modèle de développement durable vertueux, qui s’engage depuis sa création à garantir une production éthique, durable, innovante et fair-trade. Les audiences réclament aux marques de communiquer sur leurs valeurs et de prendre position sur les grands enjeux de société.

Dans un monde où l’infobésité règne, les marques sont de plus en plus prises dans des enjeux sociétaux ou confrontées à des valeurs imposées par leurs publics. Elles sont bien souvent ballottées, malgré elles, dans un écosystème complexe, dans lequel il est compliqué de faire entendre son message. Certains sujets, comme l’éco-responsabilité commencent à être saturés, tant les marques en ont usé, et l’expérience et l’intuition du professionnel de la communication ou du marketing auraient bien besoin d’un coup de pouce.

C’est là que les analyses médiatiques et les chiffres peuvent être d’une grande complémentarité. En effet, l’utilisation des big data au service de la communication permet d’anticiper certaines tendances avant leur émergence : c’est ce que l’on appelle les signaux faibles. Leur détection permet aux marques de se positionner sur des sujets porteurs lorsqu’ils sont dans la partie ascensionnelle de leur cycle de visibilité, ce qui augmente fortement les chances d’être vu, lu et entendu, et par-dessus tout, de faire mouche. De plus, une analyse fouillée du contexte médiatique ou un benchmark des concurrents est également à considérer, si l’on souhaite s’assurer que la voie de communication choisie est encore bien dégagée.

Pour conclure, les data et leur analyse sont de plus en plus essentiels, nécessaires et utiles dans les plans stratégiques, les démarches et les pratiques des professionnels de la communication. Cependant, nous constatons que la part de créativité, d’intuition et d’expérience n’en est pas diminuée. L’utilisation de cette énorme quantité de données médiatiques permet d’alimenter ces pratiques, en plus de donner des renseignements pertinents, ce qui laisse présager que le monde de la communication et du marketing n’a pas fini d’évoluer grâce à ces nouvelles perspectives on ne peut plus enthousiasmantes !

Élevons votre marque.
Travaillons ensemble.

Contactez-nous